Interflora et Seenpatic témoignage

« Comment j’ai rapidement et proactivement détecté des anomalies avec Seenaptic ? »

Retour d’expérience de David.

L’intégration des outils d’analyse et de gestion des données, comme Seenaptic, est cruciale pour les opérations numériques d’Interflora. David Legat, responsable de Data Analytics chez Interflora, nous explique comment son collaborateur, Brieuc, et lui utilisent notre outil pour améliorer l’efficacité opérationnelle et assurer la conformité réglementaire dans un secteur dynamique et technologiquement avancé.

Interflora, un leader de la livraison florale, est confronté à des défis significatifs en matière de gestion de données dues à l’expansion rapide et à la digitalisation de ses services. La nécessité d’une gestion efficace des données est exacerbée par l’expansion de l’entreprise en Europe et la diversification de ses services avec des sites comme cadeaux.com. David et Brieuc sont au cœur de la gestion de ces défis, en s’assurant que les données collectées à travers les différents canaux numériques sont fiables et utilisables.

Comment David utilise-t-il Seenaptic pour répondre aux exigences de la gestion des données ?

L’approche mise en place par David permet une détection proactive des anomalies et améliore la collecte de données. Elle lui permet également de gérer les risques de régression liés aux fréquentes mises en production et les variations entre les sites, assurant ainsi la qualité et la conformité des données. Cette stratégie inclut des améliorations continues des processus pour adapter les outils à leurs besoins spécifiques.

Au-delà de la simple gestion des données, David est chargé de fournir des insights stratégiques qui influencent les décisions à tous les niveaux de l’entreprise. Les données sont utilisées pour piloter le développement des produits et influer sur les dépenses, tout en assurant que toutes les données, qu’elles proviennent de l’ERP ou d’autres outils analytiques, soient cohérentes et fiables.

Grâce à des outils comme Seenaptic, David et Brieuc sont capables de détecter et de résoudre des anomalies de manière proactive, améliorant ainsi la qualité des données et renforçant la confiance en ces dernières. Ces efforts ne se limitent pas seulement à répondre aux exigences techniques et réglementaires, mais aussi à soutenir la croissance continue d’Interflora en fournissant des insights précieux qui influencent les décisions stratégiques à tous les niveaux de l’entreprise.

Découvrez l’interview intégrale de David Legat.

L’échange a été mené en juin 2024, quelques mois seulement après le set-up et la prise en main de Seenaptic par David et Brieuc.

Seenaptic : David, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer vos fonctions chez Interflora ?

David : Bien sûr. Je m’appelle David Legat, j’ai 39 ans et je travaille chez Interflora depuis 2008, ce qui fait 16 ans à présent. Tout d’abord, j’ai intégré l’équipe d’acquisition en tant que spécialiste SEO et, au fil des ans, j’ai élargi mes responsabilités pour inclure la web analytique. Actuellement, je suis responsable de la Data Analytics. Je gère nos outils analytiques, principalement Google Analytics et Piano Analytics, ainsi que notre gestionnaire de balises GTM et l’intégration d’outils d’A/B testing comme Seenaptic.

Seenaptic : En tant que responsable, gérez-vous une équipe ?

David : Mon équipe est plutôt petite ; elle se compose d’une autre personne et de moi-même. Nous faisons partie d’un pôle data plus large dirigé par Vincent Faburel, le responsable data de la société. Récemment, nous avons centralisé tous les pôles data pour mieux gérer et intégrer les données de diverses sources, notamment l’ERP. Nous nous concentrons sur la collecte de données, la création de rapports, et l’apport d’insights pour soutenir les opérations métiers.

Seenaptic : Pouvez-vous nous présenter brièvement Interflora ?

David : Interflora est un service de livraison de fleurs qui connecte les clients avec des artisans fleuristes locaux pour des livraisons rapides dans le monde entier. Avec la digitalisation, notre activité sur le web est devenue prédominante. Nous avons également des ateliers spécifiques à Orléans pour des commandes particulières, bien que le coeur de notre métier reste la relation avec les artisans fleuristes.

Seenaptic : Quelle est l’ampleur de l’expansion d’Interflora ?

David : Initialement focalisés sur la France, nous avons diversifié nos activités avec Cadeau.com, qui propose des cadeaux personnalisés. Nous avons également acquis d’autres entités Interflora en Europe, telles que celles en Espagne, Portugal, Italie, Roumanie, Luxembourg, Danemark, et plus récemment en Suède.

Seenaptic : Quelle est l’importance du digital chez Interflora ?

David : Le digital est crucial pour nous. Nous avons des sites internet pour chaque pays où nous opérons, des intranets pour nos fleuristes, et des catalogues numériques. Nos systèmes permettent aux fleuristes de nous informer de la faisabilité d’une commande, lorsque les bouquets sont livrés, ainsi que de participer à nos campagnes commerciales et de communication.

Seenaptic : Quel est le rôle de la data chez Interflora ?

David : La data est essentielle pour gérer des flux en temps réel et pour collecter, centraliser, et harmoniser les informations provenant de différentes sources. Nous travaillons à l’amélioration continue de nos systèmes pour assurer que les données sont fiables et utilisables pour prendre des décisions stratégiques et opérationnelles. Nous devons constamment chercher des solutions pour optimiser nos processus, compte tenu de notre petite équipe et de l’augmentation du nombre de sites que nous gérons.

Seenaptic : Quels sont les défis liés à la qualité de la data ?

David : La qualité de la data est un défi constant, surtout avec des normes comme le RGPD qui compliquent la collecte de données. Nous devons nous assurer que toutes les données, qu’elles proviennent de l’ERP ou d’autres outils analytiques, soient cohérentes et fiables pour soutenir des décisions bien informées. La data, tout le monde s’en sert, mais on peut facilement en douter de la data et l’abandonner quand elle n’est pas de qualité. Pourtant, elle est au centre de nos intérêts. Et une date de qualité est source de vérité.

Seenaptic : Quel a été l’élément déclencheur pour l’intégration de Seenaptic ?

David : Les acquisitions des business units ! Autant on maîtrisait nos process France, qui est notre site référence puisqu’on travaille dessus depuis des années. Mais l’arrivée des autres nous a conduit à penser différemment nos outils.

Chaque site est différent et notre volonté première a été de tout harmoniser. Nous avons refondu les sites pour tout centraliser sur le même outil dans un contexte où nos règles métiers sont assez particulières dans notre activité et ne sont pas forcément exactement les mêmes entre chaque BU. Du coup, on voyait s’enchaîner trop d’améliorations-régressions en particulier niveau data.

C’était encore plus compliqué pour nos développeurs parce qu’en fonction des releases, des bugs qui pouvaient apparaître ou des dysfonctionnements sans que nous ne les voyions forcément.

Comme nous sommes sur un marché très saisonnier, nous pouvions créer des rapports qui n’étaient ressortis que des semaines plus tard. Difficile alors de retrouver la release, la date de l’erreur, etc. Un vrai casse-tête et une vraie perte de temps. Nous avons donc cherché des solutions pour nous aider.

L’intégration de Seenaptic a été cruciale pour améliorer nos processus de détection et de correction des bugs, surtout à cause de la complexité accrue due à nos récentes expansions. Cela nous a aidé à mieux gérer les variations entre les sites et à maintenir la qualité lors des mises à jour fréquentes.

Seenaptic : Comment se déroule l’intégration de ces outils ?

David : L’intégration se passe très bien. Nous avons choisi Seenaptic parce que vous offrez un accompagnement continu, ce qui a été décisif pour nous. C’est une vraie tranquillité d’esprit pour nous. Les ateliers ont été pensés autour de nos cas d’usage. La prise en main a été concrète et les résultats visibles dès le départ. Nous avons pu rapidement identifier et résoudre des problèmes grâce à votre soutien.

Seenaptic : Quelles sont les prochaines étapes ?

David : Nous avançons pas à pas. Avec la Saint-Valentin, la fête des grands-mères, la fête des Mères et des pères… Dans notre business, il est difficile de se poser au premier semestre. Il y a besoin de se poser. Aujourd’hui, nous avons mis en place environ 5% de ce qu’on veut mettre en place et les bénéfices se font déjà ressentir. D’ici la fin de l’année, nous avons pour objectif que tout soit verrouillé, automatisé, qu’à la réception des alertes, nous n’intervenions sur l’interface que quand il y a de gros changement d’outils analytiques, dans nos data layers, etc.

Seenaptic : Qu’est-ce que nos solutions ont changé dans votre quotidien et dans le quotidien de votre collaborateur ?

David : Seenaptic nous a permis de faciliter et d’apaiser nos échanges avec les développeurs. En cas de détection de bug, l’outil nous apporte la source de l’erreur. Les captures d’écran nous permettent de prouver le dysfonctionnement que parfois nous n’arrivons pas à reproduire sur nos configurations. Par ailleurs, l’outil nous permet aussi de surveiller nos pages profondes ou des scénarios spécifiques. Chez Interflora, faire une release, c’est tester des dizaines et des dizaines de parcours, tous les produits et catégories… C’est impensable de réaliser ces actions à la main. Sans Seenaptic, ce serait mon métier à plein temps.

Seenaptic : Quels conseils donneriez-vous pour la mise en œuvre de l’automatisation et le contrôle de la data ?

David : Mon conseil serait de procéder étape par étape. Il est important d’intégrer progressivement les nouvelles fonctionnalités et de ne pas hésiter à ajuster les processus au fur et à mesure. Cela permet non seulement d’améliorer l’efficacité mais aussi de renforcer la collaboration avec les équipes de développement.

Seenaptic : Merci David !

Annabelle louf, auteur du blog seenaptic

Annabelle Louf

Lead Customer Success pour seenaptic
Maman passionnée de danse et de DIY

Vous aimerez peut-être

Leroy Merlin et Seenaptic Témoignage

« Comment j’ai orchestré la migration des sites d’ADEO de Google Analytics vers Piano Analytics ? »

Nelseon Clubmed Témoignage

« Comment, avec mon équipe, j’ai optimisé la qualité des données de Club Med ? »

[Livre Blanc] La Data pour améliorer votre expérience client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *